4,8 - Excellent
  • Le plus grand choix d'Europe
  • Uniquement les vendeurs certifiés
  • Protection des acheteurs
  • Financement
Le plus grand choix d'Europe
Uniquement les vendeurs certifiés
Protection des acheteurs
Financement

Conseils pour la première course Gravel

Conseils pour la première course Gravel

L'équipe buycycle est plutôt fière en ce moment. Il y a quelques semaines, quatre d'entre nous ont réussi leur première course dans le froid et l'humidité du nord de l'Allemagne. Gravel Une course qui a duré une semaine. Pour certains, c'était un jeu d'enfant (peut-être parce que Vincent, par exemple, avait déjà participé à la course de l'année dernière). Marathon à vélo de l'Ötztal ), pour Nic, c'est... et bien. Il a appris des choses. Au moins sur les 70 kilomètres qu'il a parcourus sur la course de 100 km. Mais nous ne serions pas buycycle et Nic ne serait pas Nic si nous ne partagions pas ses expériences et ses leçons apprises à la dure. Pour tous ceux qui aiment le Gravel et qui pensent peut-être depuis longtemps à faire une course. Première course Tu as envie d'y aller ? Voici les conseils les plus importants pour ta première course Gravel. Pour que tu puisses non seulement la terminer, mais aussi t'en amuser.

1ère leçon : définir son propre rythme

Nic a vite compris l'importance d'établir son propre rythme de manière intelligente. Il est clair que tu as besoin d'être avec d'autres coureurs et d'autres personnes. Les groupes de suivre le rythme. Mais il arrive aussi que l'on s'épuise trop tôt et que l'on accélère plus que ce qui est bon pour ses capacités et sa condition physique. Le Gravel est une question de EnduranceAlors ralentis un peu au début et profite des vues qui s'offrent à toi le long du parcours de la plupart des courses Gravel. Ainsi, tu arriveras à destination en toute sécurité et en pleine forme.

2ème leçon : ne pas oublier de naviguer

Contrairement aux Course sur routeDans les courses de Gravel, il n'est pas toujours évident de savoir où l'itinéraire te mène. Par exemple, dans le cas de Nic, il n'y avait pas de panneaux indicateurs ou de balises et s'il n'avait pas eu sa montre Garmin pour télécharger la carte du parcours, il aurait pu se perdre très rapidement... Pour t'épargner ce stress, pense à ton GPS. Ordinateur de vélo ou ton appareil GPS et télécharge l'itinéraire avant le début de la course pour pouvoir te concentrer sur le vélo plutôt que sur la course. Naviguer Tu peux te concentrer sur la course.

mieux vaut regarder la route que la Garmin !

Leçon 3 : rouler sur les bons pneus

Choix des pneus La pression des pneus joue un rôle particulièrement important dans les courses de Gravel. Ces deux facteurs n'influencent pas seulement ton confort dans la roue. SelleIls sont également déterminants pour la vitesse, la maniabilité, la stabilité et la traction. Vérifie donc le terrain que tu vas parcourir et les conditions météorologiques. Météo avant de choisir un jeu de pneus et d'ajuster la pression des pneus en conséquence. Il n'y a pas de mal à demander conseil aux organisateurs ou à regarder des vidéos de la course des années précédentes pour se faire une première idée des conditions de conduite.

Nic a courageusement essayé de maîtriser les gros graviers, la boue et le sable avec des pneus aux sculptures lisses, Pneus avec des picots ou plus de profil auraient été plus intelligents. Pour les parcours sur gravier compact ou même sur asphalte, un pneu slick-gravel est le bon choix. En ce qui concerne la largeur du pneu, tu es dans la zone verte avec 38 à 45 mm, plus le pneu est large, plus tu auras d'adhérence, de stabilité et de contrôle, ce qui est important dans les conditions de course. Terrain techniquement exigeant C'est important. Sur les surfaces lisses, tu es plus rapide avec des pneus plus étroits, il est alors intéressant d'augmenter la pression des pneus. Il est préférable qu'elle se situe entre 25 et 35 PSI - plus le terrain est accidenté, plus elle doit être basse.

Nic a roulé sur des pneus de 38 mm avec 30 PSI et s'en est relativement bien sorti. Ce n'est donc pas à cause de ça...

Leçon 4 : Préparer les pièces de rechange et les outils

Nous ne te le conseillerons jamais assez, mais surtout lors d'une course Gravel, c'est particulièrement important : prends ton temps. Votre. Les pièces de rechange. Emporter avec soi. Pour Course sur route Il y a souvent plusieurs stations d'assistance mécanique le long du parcours. Gravel Tu es donc plus ou moins livré à toi-même en cas de problème. Et cela arrive vite, le terrain accidenté, les descentes difficiles et la vitesse élevée sollicitent beaucoup ton vélo et cela peut entraîner différents problèmes mécaniques. Nic a facilement dépassé une dizaine de personnes qui ont perdu leur chambre à air après une crevaison. Crevaison Il est tombé lui-même et son dérailleur ne fonctionnait plus correctement, et ainsi de suite. Heureusement, il avait un outil polyvalent et des compétences mécaniques dans ses bagages, ce qui lui a permis de résoudre rapidement la plupart des problèmes. Ce qui nous montre à quel point il est important d'avoir toujours une chambre à air de rechange dans son sac. Sac de selle Avoir sur soi un peu de matériel de réparation, un bon Multitooldes démonte-pneus, une mini-pompe ou une cartouche de CO2 et des bouchons de rechange. Si tu as des freins à disque, tu peux aussi emporter une paire de plaquettes de frein. Et si tu peux être honnête avec toi-même comme Nic, il est préférable d'emporter des lingettes antiseptiques et des pansements. Dans les courses de Gravel, les chutes sont plus fréquentes. Et ce n'est pas grave, car les autres en font autant. Mieux vaut donc s'y préparer dès le début.

5e leçon : manger les bons aliments énergétiques.

Gravel, VTT ou vélo de course - à chaque long trajet et à chaque course, il est important de veiller à une bonne alimentation. Ainsi, tu maintiendras ton niveau d'énergie et tes performances tout au long de la course et tu resteras en pleine forme. Maintenant, bien sûr, tu as déjà fait tout ce qu'il fallait si tu as pris toutes les bonnes choses. Boissons isotoniques et gels énergétiquesdes bananes et des snacks avec la bonne quantité de glucides (conseil de pro : 60-80 grammes/heure). Mais tu as encore plus raison si, contrairement à Nic, tu penses vraiment à manger et à boire tout cela.

C'est toi qui te connais le mieux, toi et ton estomac, alors emporte ce que tu as l'habitude de manger, un sandwich fera l'affaire, du moment que tu en as assez. De l'eau aussi : à des températures Températures moyennes Il est conseillé de boire environ 500 ml par heure et de prendre de petites gorgées toutes les 15-20 minutes pour garder ton équilibre hydrique sous contrôle.

6ème leçon : S'équiper avec le matériel adéquat.

Il n'y a pas de mauvais vélo ! Voilà ce que je peux dire pour commencer. Tant que tu peux monter des pneus suffisamment larges et que tu te sens à l'aise sur ton vélo, tu t'en sors bien. Ne fais pas comme Nic et échange ton propre Canyon Inflite contre la Specialized Diverge, juste parce que tu as la nouvelle Technologie des amortisseurs et faire 70 km sur un vélo que tu ne connais pas et avec lequel tu ne te sens pas encore à 100% en sécurité.

Vérifie tes pneus, Freins Vérifie toujours l'usure de l'entraînement et choisis des modèles de pédales et de chaussures avec lesquels tu te sens à l'aise. Nic est équipé de Pédales à cliquer Il s'en sort bien parce qu'il s'y connaît, mal parce qu'il n'est pas possible de descendre rapidement dans des situations délicates et parce que les pédales à double face sont vite bouchées par du sable ou de la boue et rendent l'enclenchement difficile.

Voilà pour l'équipement, maintenant pour les vêtements appropriés. Layering vaut la peine d'être préparé aux conditions météorologiques changeantes : Donc, emporte une veste de pluie légère et peut-être un t-shirt sec pour après la course, surtout si tu ne peux pas te changer après. Nic était trempé et aurait bien aimé mettre quelque chose de sec pour terminer la course.

Avec ces conseils, tu es déjà bien parti, mais le plus important : amuse-toi. Et profite de la course. C'est ta première course, les temps, les vitesses, tout cela n'a pas d'importance pour le moment ! Il s'agit d'une première expérience et d'arriver à l'arrivée en sécurité et heureux. Alors, fonce et si tu n'as pas encore trouvé la bonne moto, tu peux la prendre. Vélo Tu trouveras certainement ce qu'il te faut sur buycycle.com. Si tu as des questions sur le gravel ou sur les courses de vélo, notre équipe est à ta disposition. L'équipe Tu peux toujours trouver de l'aide sur le site Blog tu trouveras beaucoup d'autres articles passionnants sur le thème du vélo. Nous vous souhaitons, comme toujours : happy browsing, happy cycling !