4,8 - Excellent
  • Le plus grand choix d'Europe
  • Uniquement les vendeurs certifiés
  • Protection des acheteurs
  • Financement
Le plus grand choix d'Europe
Uniquement les vendeurs certifiés
Protection des acheteurs
Financement

Faire du vélo sous la chaleur

Faire du vélo sous la chaleur
Photo par Christian Chrome / Unsplash

Tes must-do's sur la prochaine tournée chaude

Nous avons une fois de plus réussi à battre des records - mais il n'y a malheureusement pas de quoi se réjouir. Juillet 2023 a été le mois le plus chaud jamais enregistré, avec une température moyenne mondiale de 16,95 degrés, et il n'y a pas vraiment d'amélioration en vue. En bref : il a fait chaud. Et ça va rester chaud pour le moment. La grande chaleur a également été présente lors de la course de cette année. Tour de France Pendant les étapes dans le sud de la France, la température de l'air a dépassé les 40 degrés. Sur l'asphalte, cela atteint rapidement 60 degrés et le peloton a gémi face à cette chaleur étouffante.

Maintenant, tu ne fais peut-être pas le Tour de France et tu as aussi la possibilité de faire ta course par 40 degrés. Tour à vélo tu peux toujours reporter à un autre jour. Cependant, nous voulons tous pouvoir pratiquer notre activité préférée malgré les températures élevées. Voici donc les conseils buycycle pour faire du vélo en pleine chaleur, afin que tu puisses profiter de ton prochain voyage estival. Ride Tu pourras profiter de la vie. Et même si la plupart d'entre elles peuvent te sembler évidentes - elles sont importantes. Nous préférons donc revoir tout le 1x1 de la chaleur plutôt que de sous-estimer ou d'oublier quelque chose.

Compétition de triathlon - Cyclisme sur route
Photo par Markus Spiske / Unsplash

1. boire. Surprise.

Boire suffisamment est en fait la solution à presque tout : cela aide à soulager les maux de tête, les maux de ventre, les vertiges, tout. C'est pourquoi on ne pourra jamais assez répéter la sempiternelle rengaine : Bois. En quantité suffisante. De l'eau.

C'est le cas dans chaque situation de la vie et aussi dans chaque Randonnée à vélo C'est important, mais encore plus quand il fait chaud. Souvent, nous ne ressentons pas suffisamment la soif quand les températures sont élevées. Lorsque l'envie de boire se fait sentir, cela fait souvent trop longtemps que nous n'avons pas bu. Mais ne te jette pas d'un coup un litre d'eau, de jus de pomme ou d'Iso, mais bois quelques gorgées à intervalles réguliers. Par exemple, 100 millilitres toutes les 20 minutes est un bon début.

Les jus de fruits avec une proportion d'eau et de fruits de 2:1, le thé glacé ou la bonne vieille eau sont parfaits. Dans ce dernier, il est préférable d'ajouter un peu de sel, car notre corps en perd beaucoup en transpirant. Tu peux aussi mettre directement une solution d'électrolytes dans ta bouteille, elle fournira à ton corps (presque) tout ce dont il a besoin.

2. la nourriture. Ta boisson a quand même besoin d'être accompagnée.

Ce n'est pas seulement la soif, mais aussi l'appétit qui se manifeste trop rarement pendant la chaleur. Une fois de plus, les apparences sont trompeuses : ton corps a besoin d'énergie supplémentaire pour faire face au stress supplémentaire de la chaleur. Pense donc à manger suffisamment, des bananes pour le magnésium, tes barres énergétiques préférées ou fais d'une pierre deux coups avec l'une des boissons aux glucides de Ministry of Nutrition. Ils ont leur propre gamme de boissons en poudre "Heat", dont les produits sont adaptés à la forte perte d'eau lors de la conduite sous la chaleur.

Un cycliste qui prend un verre au coucher du soleil.
Photo par Chris Kendall / Unsplash

3. protège ta peau : crème solaire.

Même si c'est parfois ennuyeux : mets de la crème. Sur tout le corps et avec une crème solaire avec un indice de protection 50, idéalement résistante à l'eau pour pouvoir te protéger même si tu transpires.

Applique donc de la crème sur tes jambes, tes bras, ton cou et ton visage, et n'oublie surtout pas tes mains et tes lèvres, car la peau y est particulièrement sensible. Ceux d'entre vous qui sont chauves doivent absolument penser à la lumière du soleil à travers les fentes d'aération du casque. Casque Pense à te protéger suffisamment. Et ceux qui portent des jerseys en maille (voir conseil 6) devraient également appliquer de la crème solaire sous leurs vêtements.

4. protège tes yeux : lunettes de soleil

Le soleil peut être dangereux non seulement pour ta peau, mais aussi pour tes yeux. Pour les protéger, mais aussi pour la raison pratique d'avoir une meilleure vue en cas de lumière éclatante, n'oublie pas tes lunettes de soleil. N'oublie pas que les verres doivent avoir une protection UV de 400 pour qu'ils soient vraiment utiles. Enfin, assure-toi que tes lunettes de soleil de vélo sont bien fixées. Il n'y a rien de plus énervant que de devoir constamment remonter les branches des lunettes sur le nez en roulant à toute vitesse.

5. protection contre les insectes & contrôle des tiques. Reste intacte.

Les insectes, surtout les petits moustiques, aiment l'humidité et la chaleur et ta sueur est pour eux une invitation au festin. S'envelopper dans un nuage de spray anti-moustiques (ne pas inhaler) avant de partir et après avoir appliqué la crème solaire devrait te protéger des avances des suceurs de sang. Dans certaines régions, tu dois également t'armer contre les tiques. Dans ce cas, il faut aussi vérifier soigneusement tout le corps après le trajet pour voir si rien ne s'est accroché. Les tiques aiment la peau douce et fine, alors regarde bien la poitrine, le ventre, le creux des genoux et la région lombaire.

6. vêtements en maille. Utilise le vent de la course.

Les vêtements font les cyclistes:à l'intérieur, même quand il fait chaud. Au soleil, les couleurs claires sont Vêtements Il est préférable d'opter pour des maillots et des shorts en maille respirante. Ils sont plus légers, laissent passer l'air et le vent et refroidissent ainsi ta peau. Rouler torse nu peut sembler être la solution la plus rafraîchissante, mais c'est en fait plus fatigant pour la peau et le corps.

Photo par Munbaik Cycling Clothing / Unsplash

Un couvre-chef est indispensable, mais si tu es raisonnable, tu as de toute façon un casque, cela suffit. Si tu transpires beaucoup de la tête, tu peux mettre un tissu mouillé sous ton casque, sur ton front, qui empêche la transpiration d'atteindre tes yeux et qui peut être réhumidifié à chaque pause. Cela te rafraîchira aussi la tête !

7. planifie ton itinéraire en conséquence. L'ombre et l'eau sont tes amies.

Ce n'est peut-être pas possible sur la route. Sur le chemin du travailMais il est préférable de planifier ton itinéraire de manière à ce qu'il te mène à travers des endroits ombragés, des forêts ou de longues allées. Tu seras ainsi plus au frais et tu te protégeras encore mieux des rayons du soleil. Les longues sessions d'escalade ne sont pas non plus indispensables par 35 degrés...

Si en plus tu peux faire une pause au bord d'un lac, d'un ruisseau ou d'une rivière, tu mérites une médaille en planification d'itinéraires estivaux. Ici, tu peux faire le plein d'énergie et te rafraîchir tranquillement (mais ne saute pas directement dans l'eau froide, car cela va casser ta circulation sanguine). En parlant de bonnes pauses : tu dois absolument en prendre plus que d'habitude. Ton corps a besoin de ce temps de repos supplémentaire.

8. l'oiseau matinal n'attrape pas de coup de chaleur

Dans l'hémisphère nord, c'est entre 14 et 17 heures que la chaleur et le rayonnement solaire sont les plus intenses. Lève-toi donc très tôt pour profiter des heures fraîches du matin ou fais un petit tour dans l'obscurité le soir. Evite absolument le soleil de midi et fais une longue pause ici. Si tu veux pédaler toute la journée, tu devrais te reposer l'après-midi.

9. entraînement à la chaleur

Avant de te lancer dans ta première longue randonnée sous la chaleur, tu dois déjà avoir acquis de l'expérience avec de nombreuses randonnées courtes sous des températures élevées. Vas-y doucement et prépare ton corps à ce défi particulier !

En bref : prends soin de toi. Toujours en vélo, encore plus quand il fait chaud. Ne sous-estime pas l'effort, écoute ton corps (sauf en cas de manque de soif et d'appétit, tu te ressers quand même) et ne te surmène pas. Alors, même un tour chaud sera inoubliable. Si tu as d'autres questions sur le cyclisme dans la chaleur, n'hésite pas à contacter notre L'équipe Tu trouveras tout ce que tu veux sur le vélo sur le site de l'association. Blog. Et bien sûr, le vélo parfait pour ton tour en chaleur est disponible sur buycyclePre-owned et jusqu'à 60% moins cher. Parcours-les, nous te le souhaitons : Bonne navigation, bon cyclisme ! Reste cool.