4,8 - Excellent
  • Le plus grand choix d'Europe
  • Uniquement les vendeurs certifiés
  • Protection des acheteurs
  • Financement
Le plus grand choix d'Europe
Uniquement les vendeurs certifiés
Protection des acheteurs
Financement

Vers un monde plus durable

Vers un monde plus durable

Jonas, Theo et Flotti ont créé buycycle parce qu'ils voulaient offrir aux passionnés de vélo un moyen sûr et simple d'acheter et de vendre des vélos d'occasion. Ils ont donc créé notre place de marché actuelle. Mais nous voulons aussi être bien plus que cela, nous voulons contribuer un peu plus au monde du vélo :

Parce que le courant dominant actuel de "prendre, faire, jeter" a conduit à une utilisation excessive de nos ressources naturelles et à une pollution bien trop importante. Et les conséquences nous touchent tous de plus en plus durement chaque année - nous n'avons pas besoin d'expliquer la catastrophe climatique à qui que ce soit ici. Et nous ne pouvons pas l'arrêter seuls sur buycycle . Mais en encourageant l'achat d'un vélo d'occasion au lieu d'un vélo tout neuf, nous voulons au moins réduire un peu l'impact écologique négatif et la consommation de ressources de chacun. Nous voulons rendre le transport durable un peu moins compliqué, plus sûr et plus accessible pour tous.

Mais ce n'est pas tout : promouvoir le vélo comme un hobby et un moyen de transport légitime, compétitif et sain présente également des avantages sociaux et économiques. Dans notre article Bikecity 2084dans lequel nous avons imaginé une utopie dans laquelle tout le monde fait du vélo, nous avons exploré ces avantages.

Mais nous ne sommes pas les seuls à avoir cette idée d'utopie, bien sûr : l'Assemblée générale des Nations Unies a adopté le 15 mars 2022 une résolution sur l'intégration du vélo dans les systèmes de transport public pour un développement durable. Dans ce document, il est souligné

Le vélo est un outil déterminant pour le transport durable, il contribue à promouvoir la consommation et la production durables et a donc un impact positif sur le climat.

Sept ans plus tôt, en 2015, les Nations Unies ont défini dans leurs 17 objectifs de développement durable (ODD) ce qui doit être réalisé pour construire un monde basé sur la paix, la justice sociale et la protection des écosystèmes naturels.

Les thèmes sont variés, mais on y trouve aussi le vélo : Car le vélo contribue aux SDG de différentes manières, notamment de cette manière :

ODD 3 Santé et bien-être

Faire du vélo, c'est bon pour la santé. Point. Dans l'article "Le vélo sauve"Nous avons exploré plus en détail les nombreux avantages physiques et psychologiques de notre mode de transport préféré, mais seulement en tant qu'extrait : Deux heures de pédalage par semaine réduisent le risque de maladie cardiaque, de diabète de type 2 et d'accident vasculaire cérébral et soulagent les symptômes d'anxiété ou de stress.

ODD 5 et 10 : égalité des sexes et réduction des inégalités

Parce que le vélo est en soi un moyen de transport assez rentable, il permet aux femmes, aux filles et aux autres groupes de population défavorisés de se déplacer de manière autonome. Ce qui facilite l'accès à l'éducation, aux soins de santé et aux services sociaux. Même si cela ne fonctionne pas encore partout dans la réalité, comme nous l'avons constaté lors de la recherche du L'écart entre les sexes dans le cyclisme mais en améliorant l'accès aux vélos, nous faisons un petit pas dans cette direction.

SDG 11 & 13 Villes durables et mesures de lutte contre le changement climatique

Le cyclisme est pauvre en carbone, voire neutre, et joue donc un rôle clé dans la réduction des émissions dans les zones urbaines.

En tant que jeune entreprise, nous nous efforçons d'apprendre et de nous améliorer chaque jour, et cela vaut aussi pour notre mission de durabilité. Nous sommes donc un peu plus qu'une simple place de marché, en offrant un accès à un style de vie plus sain et plus durable pour nous tous. Nous sommes conscients du fait que nos opérations commerciales ont malheureusement un impact négatif sur l'environnement en raison de l'expédition, de la consommation d'énergie et des matériaux d'emballage. C'est pourquoi nous nous efforçons de comprendre à la fois nos impacts négatifs et positifs afin de renforcer les bons et de minimiser les mauvais. Nous essayons donc de faire ce que nous faisons le mieux : Grandir, apprendre et rouler pour le mieux !